AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Hailie J. Moore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Hailie J. Moore
Hailie J. Moore
Damned! Encore là! *o*
Damned! Encore là! *o*


Féminin
▌NMBR MSGS : 9
▌INSCRIPTION LE : 21/12/2009

▌AGE DU PERSO : 26
▌TYPE/RACE : Humaine

▌I D E N T I T Y
n a t i o n a l i t é ::
s e x u a l i t é ::
r e l a t i o n s ::

Hailie J. Moore Vide
MessageSujet: Hailie J. Moore   Hailie J. Moore EmptyLun 21 Déc - 20:28

Your Identity



    Hailie J. Moore Img-1512
    Feat Unknow
    Vulgaire-insolente-violente-provoquante


    « Age : 21 ans, mais sérieusement a quoi ça te sert de connaitre mon âge hein?
    « Métier :Hunter et sans vouloir me vanter, j'suis plutôt douée. En tout cas plus que tous ces mecs qui ont que de la gueule et qui face à un vampire ou à un Lycan se pissent dessus avant de s'enfuir... Ah! Si j'étais pas là
    « Race : J'suis une humaine, encore heureux. Ca m'aurais sérieusement broyé les couilles de faire partie de la confrérie de ces sauvages.
    « Habitation : Soho, impossible de trouver plus crade comme quartier ya des ivrognes partout ici. Mais je les aime bien moi ces ivrognes...
    « Don/pouvoir :Je croyais t'avoir dit que j'étais une humaine, tu me prens pour une conne ou quoi?
    « Armes : Un Colt 1911. Je l'adore, ce truc là tu vois, il m'a sauvé la vie plein de fois, c'est mon préféré, mais j'en ai pleins d'autres. Mais celui là est plutôt léger et il est facilement maniable. C'est pour ça que je ne me sers quasiment que de lui.

    « Secret:
    Spoiler:
     



What do you look like?

De quoi j'ai l'air? Ben... d'une fille quoi. Je suis comme un mec sauf que j'ai des nichons et qu'en dessous de la ceinture c'est pas pareil. *rire*



accoudée à un bar de Soho, une grande blonde boit depuis une bonne heure déjà des verres de whisky. Elle les empoigne avec force et les achèves en une gorgée. La jeune femme semble avoir un certain charme. Vous vous penchez pour mieux la voir. En effet, elle est plutôt belle. Elle a un petit visage, ovale encadré par des cheveux blonds tirants sur le platine coupés au carré juste au-dessus de ses epaules. Au moindre de ses mouvements, ils s'agitent puis reprennent leur place initiale à la perfection. C'est normal, cette coupe est faite pour ça, elle a beau s'agiter hurler, frapper sa coiffure reste parfaite, nette, belle. D'un geste agacé, elle coince ses cheveux derrière ses oreilles, ce qui vous permet d'observer son visage. Ses yeux semblent être bleus-gris, mais impossible d'en être sûr à cette distance. Vous vous levez donc pour vous asseoir à une table plus près d'elle. Ah. Leur couleur est indéterminable, elle varie selon les éclairages, parfois violet et parfois bleu ils restent tout de même dans des tons marin. Par contre, ce qu'on remarque, c'est que ses yeux sont très expressifs, quand elle les pose sur quelqu'un ou quelque chose on devine parfaitement ce qui lui passe par la tête et l'amour ou le dégoût qu'elle porte à la chose en question. Ainsi, elle fixe le barman aussi méchamment qu'un chien affamé et regarde les verres de whisky comme s'il s'agissait d'un trésor précieux...
Un peu en dessous de ses yeux, son nez petit et légèrement retroussé ayant viré au rouge, effet de l'alcool et de l'habituel froid Londonnien. L'air colérique, elle porte un autre verre à sa bouche, ses lèvres s'entrouvrent pour accueillir se liquide à la fois gelée et brulant qui lui réchauffe l'âme laissant apparaitre une rangée de dents blanches, parfaites les canines saillent à peine plus que le reste des dents, signe qu'elle est bel et bien une banale humaine. Sa Bouche, petite et constamment couverte d'un rouge très naturel se tord a la sensation de l'alcool. Elle est l'élément principal de son charme boudeur, constamment tordue lui conférant une mine mi-colérique mi-boudeuse qui la rend terriblement belle. C'est un des principal éléments qui lui confère son charme si spécial.


Elle jette son verre sur la table et porte ses mains à son visage, se frotte les yeux et se mord les doigts. Elle a de très belles mains, des doigts long et fin et malgré son boulot, des ongles parfaits à peine assez long pour qu'ils dépassent du bout de ses doigts. Elle a des bras très musclés et sa maigreur les fait ressortir. Ainsi, le dessin de ses bras suit parfaitement la courbe des muscles, les rendant fluides et harmonieux avec le reste de son corps. Le long de son bras gauche, cour un tatouage dont le point de départ est un papillon à l'aspect tribal sur son épaule, il coule ensuite le long de son bras sous forme de symbole tribaux s'entrelaçant, ne cherchez pas, il n'y a aucune symbolique à trouver la dedans, elle-même dit ne plus se souvenir du jour où elle la fait, probablement un soir d'ennuis ou l'alcool et la cigarette prirent le dessus sur elle.
Ce soir, elle porte un débardeur noir moulant qui laisse deviner les courbe de ses abdominaux.

Ce soir, elle porte un débardeur noir moulant qui laisse deviner les courbe de ses abdominaux. Et, disons le, ils sont plutôt impressionnants, pas comme ceux d'une body buildeuse, ils sont régulier, égaux, presque poétique, ils sont la preuve de son dur travail. Parlons de son débardeur et de son décolleté, mais plus particulièrement de ce qu'il contient, comme toutes les femmes, elle est dotée d'une poitrine oui, mais la sienne n'est pas très... conséquente. Là où n'importe quelle autre fille en aurait fait un complexe, Hailie voit là une gène en moins, elle n'a pas de protubérance encombrante et est ainsi parfaitement maître de ses mouvements.

La jeune femme semble énervé, elle se met debout, se penche sur le comptoir, hurle sur le barman et lui tourne le dos en levant son majeur bien haut pour se diriger vers la sortie. Elle se trouve maintenant, le visage tourné dans votre direction. Mon dieu. Vous n'aviez pas vu tout à l'heure, mais elle a bandeau qui lui couvre l'oeil droit. Comment s'est elle fait ça? C'est un mystère, dans ce quartier tout le monde se doute de ce qu'il en est, mais elle ne la jamais dit de vive voix. C'est un des sujets difficiles à aborder aussi bien avec elle qu'avec le reste de sa famille. Sans se retourner, elle se dirige vers la sortie abordant un air écoeuré. Vous constatez qu'elle se déplace avec la grâce insolente d'un prédateur sur son territoire.
Son regard, ses gestes, tout montre qu'elle a parfaitement confiance en elle et qu'elle est persuadée qu'ici personne n'est au-dessus d'elle. Plus vite qu'il ne faut pour le dire, elle se retrouve de l'autre côté du bar. Ses très longues jambes lui permettent de prendre de grande enjambé et de parcourir de plus grandes distances en un minimum de temps. Elle s'est entraînée afin d'être le plus endurante possible. Ainsi, elle peut courser presque une heure entière un Lycan ou un Vampire à travers tout Londres. Elle ne semble pas être une de ces filles adeptes de la mode, mais on peu dire que ses vêtements lui confèrent un certain style.

Elle porte un débardeur noir uni moulant très simple, un jean bleu foncé qui lui moule les fesses et les cuisses puis qui au niveau des genoux s'élargis. Au niveau des pieds, une magnifiques paires de Santiagues (Ceci) a petit talon, disons le; courir avec lui fait mal, mais elle ne troquerais ses chaussures contre d'autre pour rien au monde, elle se veut émancipée de la mode, mais elle ne supporte pas de se trouver mal habillée. En la voyant ainsi, de pied en cap, elle a plutôt une allure de jeune femme frêle et pourtant elle pousse sans l'ombre d'une difficulté les deux lourdes portes de l'entrée du bar. Et Hailie est exactement ce genre de personne, elle a un prénom doux et un mauvais caractère, une allure frêle en étant plus solide que la plupart des hommes, on la croit dotée d'un coeur de pierre pourtant elle se meur d'amour . Une jeune femme spéciale et paradoxale, unique en son genre....

Sans demander son reste, Hailie laisse claquer les portes et s'engouffre dans la sombre et froide Londre. Vous n'en saurez jamais plus sur elle...


What did you expect? ;

Moi? Mon caractére? Comment je suis quoi? J'suis normale, sauf que je suis pas une fillette moi, si vous me cherchez je vous le ferais regretter, a par ça, je suis hyper normale... *regard dubitatif*

Comment décrire Hailie? Impossible en un seul mots. Car il existe plusieurs Hailie. Non, elle n'est pas schizophrène, elle n'est pas folle, mais il lui arrive d'être radicalement différente d'une minute à l'autre. Je vais essayer de vous décrire le plus simplement possible les différentes facettes de sa personnalité qui la rendent à la fois unique et attachante.
Sachez qu'Hailie est l'aînée d'une famille de six enfants. Dans son enfance, elle devait souvent rester à la maison pour s'occuper de ses frères et soeur ce qui a fait naître chez elle un profond sens de la débrouille. Elle s'est aussi naturellement responsabilisée. Ce qui fait qu'aujourd'hui encore elle aime qu'on lui donne des choses à faire, qu'on lui fasse confiance qu'on se repose sur elle. Hailie est le genre de fille à faire elle-même ce qu'elle pourrait laisser à un autre. Par fierté, par amour du travail et pour se sentir utile. Hailie aime son job a tel point que lorsqu'elle rate une mission, cela lui bousille son humeur pour le reste de la journée et il ne vaut mieux ne pas se trouver sur son chemin dans ces cas la. Car dans cette situation, un regard, un soupir, un haussement de sourcil peut l'énerver et lorsqu'elle est lancée, rien ni personne ne peut l"arreter tant qu'elle n'estime pas avoir obtenu réparation. Elle a mal grandit. Elle est tordue, ce que je veux dire c'est qu'elle a beau avoir atteint les vingt et un an, elle est toujours tiraillée entre son enfance quasi inexistante et son adolescence. On ne lui a pas laissé le temps de grandir, à six ans, son père l'emmenait avec lui à la chasse aux Lycans, a neuf ans, Hailie y participait activement. Entre son apprentissage de Hunter de nuit et devoir s'occuper de ses frères et soeur de jour, elle n'a jamais pu aller à l'école, ce qui ne l'a pas aidée à se socialiser ou à apprendre à vivre avec d'autre être humains. On lui a demandé d'être adulte avant l'heure. Ce qui la rendue à la fois mature et insouciante. Mature, car face à un réel problème -que la violence ne peut pas résoudre- elle est capable de s'asseoir calmement et de réfléchir à une stratégie sensée. Elle se soucie de l'actualité et des bêtes qui rodent trop près des humains. Mature, car lorsqu'on lui propose certain job très bien payés, mais absolument horrible, elle est capable de dire simplement non. Bien qu'elle ait besoin d'argent, bien qu'elle n'ait pas mangé depuis plusieurs jours. Elle a un code, Hailie suit certaine règle. "Les Hunter ne tuent pas pour le plaisir de tuer" aime-t-elle dire. Insouciante, car seule face à un Delroyetti ou à une dizaine de Lycans, elle ne fuira pas, elle se battra jusqu'au bout. Certains disent que c'est du courage, d'autre de la témérité, je crois que le seul mot correct est stupidité. Insouciante, car elle enverra de toutes ses forces valser une chaise dans le visage d'un de ses meilleurs employeurs parce qu'il a mal parlé de sa petite soeur ou parce qu'il lui a donné moins d'argent qu'il ne le lui avait promis. Bruyante et fière, elle ne supporte pas d'être ignorée ou d'être considérée comme une moins que rien. Elle n'ignore pas ses ennemis, elle leur cour après, elle hurle qu'elle les hait à qui veut l'entendre. Si elle les croise dans la rue, elle crachera a leur pied, les traitera de tous les noms d'oiseaux possibles et imaginable et lèvera aussi haut que possible son majeur. Aussi, peut être l'aurez-vous remarqué, Hailie est une très jolie fille, mais c'est un vrai garçon manqué. On ne l'a pas habitué à être une fille, elle a passé la plus grosse partie de sa vie entourée de son père, de ses oncles et des tous les Hunters de la guilde. Ainsi elle jure, crache, boit comme un homme -elle a une descente d'alcool digne des chutes du Niagara- et aime parier de l'argent, perdre et accuser l'autre joueur de tricherie, se battre et quitter le bar en insultant chaque personne qui s'y trouve. Son frère, Jasper aime dire qu'elle est encore pire que la plupart des hommes. Ace son second petit frère, la trouve extraordinaire et adore faire la tournée des bar avec elle. Hailie a une relation très particulière ce qu'il reste de sa famille -deux petits frères et une jeune soeur- elle n'osera jamais l'avouer, mais elle tient beaucoup à eux. Lorsqu'elle est trop triste, elle se réfugie dans les bras de Jasper, lorsqu'elle veut s'amuser, elle sort en ville avec Ace. Quand il lui prend soudain l'envie de cajoler un enfant, l'apparition de l'instinct maternel, elle cour cajoler sa petite soeur Bonnie.


You are not supposed to know... ;
Mon histoire? Ma vie quoi. Ecoutez, laissez tomber, y a vraiment rien d'intéressant dans ma vie. Il m'est rien arrivé ... Rien d'extraordinaoire. Rien qui vaille la peine d'être raconté en tout cas. *s'essuie les yeux du revers de la main*
Cette histoire commence, il y a 21 ans...
Londres, la belle Londre, masquée par le brouillard d'un lourd automne n'est pourtant pas terne. Si les maisons et les routes sont plus grises que le gris, les feuilles ambres et jaunes des arbres font paraitre la ville pour un grand feu d'artifice. Les Moores sont en pleine chasse au Lycan quand, seule chez elle, la mère d'Hailie perd les eaux. Le bébé ne devait pas arriver avant deux bonnes semaines. Paniquée, madame se precipite vers la fenêtre la plus proche pour hurler à l'aide qu'elle va accoucher et qu'elle est seule. Le docteur Drawn, qui malgrés le profond brouillard etait sortit en prommenade avec son fils de quinze ans, passait par hasard dans le quartier. En entendant les hurlements de la femme, il accourut, entrainant son fils avec lui. Pas moins de 15 heures plus tard, la petite Hailie pointe enfin le bout de son nez. Dans un hurlement comme seul les nouveaux née peuvent en pousser, elle fait sursauter toute la guilde présente dans la chambre à coucher de la mère. Il y a la ses trois oncles détournant les yeux de l'accouchement, Ses cinq tantes dont l'une tenant la main gauche de sa mère. Ses cousins et cousines abordant un air mi enchanté mi écoeuré, Ses quatre grands-parents, le jeune Andrew visiblement déçu d'avoir perdu son après midi père-fils. Et, naturellement, son père, serrant aussi fort que possible la main de sa femme tout en lui murmurant des paroles réconfortantes. La voix du docteur Dawn résonne au travers de la pièce, c'est donc une petite fille. L'air enjoué, il laisse Moore senior couper le cordon ombilical, reprend l'enfant et lui prodige -avec les instruments du bord- les soin nécessaire à un nouveau né. Il pose ensuite l'enfant contre sa mère. Qui ne s'appelle pas autrement que.... Hailie Jade Moore. Le père de notre héroïne se penche vers sa femme et lui murmure quelque chose à l'oreille. L'air enchantée la mère hoche vigoureusement la tête en signe d'approbation. Elle prendra les deux prénoms de sa mère. Elle devient à son tour Hailie jade Moore. Depuis le coin de la pièce, Andrew Davis observe la scène, silencieux, les lévre pincé, vagement ecoeuré par le spectacle qui vient de se derouler sous ses yeux il regarde avec une passion non dissimulée la belle Mme.Moore et l'enfant qu'elle porte dans ses bras. Puis lance un regard mauvais au père de l'enfant. Il se mord la lévre compulsivement. son coeur bat a la chamade.

Ce qui lui reste de famille:
Spoiler:
 
Edwin A. Moore (dit: Ace)
Hailie J. Moore 2eaur910 Hailie J. Moore 27ywt110
Bonnie B. Moore:
Hailie J. Moore Img-1513


Who are you? ;

« Prénom/Pseudo: Maria
« Age: 16 ans
« Comment avez vous connu le forum? Double compte --> Anyssia Delroyetti.
« Suggestion d'amélioration ou autres: Continuez comme ça >w<
« As-tu quelques chose à ajouter?: Tu vas voir Edward! (ps: désolé pour les insultes Hailie est vraiment mal élevée.)
Revenir en haut Aller en bas
 

Hailie J. Moore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ t e a r s . in . h e a v e n :: ▬ before the story :: ▌ Le Recueil des Habitants -